Le Blog

des futures mamans et des parents

Devenir parent est une sacrée aventure. Vous avez mille questions sur la grossesse, vous avez besoin d'être rassurés dans votre rôle de parent, vous avez envie de donner des conseils aux futures mamans ?

Ce blog est fait pour vous.

Mamans, papas, futurs parents, venez échanger et partager votre expérience de la maternité.

page blog.png

L'atelier de Mathilda - Accompagnement des parents


atelier, bébé, naissance, parent, accueillir, morbihan, bretagne, accompagner, parents, parentalité, aide, bidoubox

Commençons par quelques définitions


Accompagner :

Être un soutien, un outil, un joker, une carte chance, dans le respect, sans jugements et en toute bienveillance.

Être parent :

Vouloir le meilleur pour son bébé qu’il soit né ou en projet. Pour certains « être parent » commence dès le projet bébé, car des couples vont devenir famille rapidement et pour d’autres, ils auront besoin de plusieurs mois ou années pour réussir à avoir un bébé. Ces couples sont également sur

le chemin pour devenir parent.

Accompagnement parental :

Accompagner les futurs et jeunes parents avec mes compétences sur des sujets en lien avec le développement de bébé et dans leurs rôles de parents qu’ils découvrent également.



Pourquoi l'atelier de Mathilda ? Et non pas de Mathilde ?

J’ai vécu trois ans à Londres et là-bas c’était Matilda et pas Mathilde, car ce n’était pas facile à prononcer. Comme j’ai eu mon premier déclic autour de la parentalité et sur la vision de l’enfant en général là-bas je l’ai choisi en clin d’œil.


Je suis née à Agen dans le sud-ouest, j’ai fait mes études là-bas et en Dordogne. Ma formation de base est axée sur le commerce et le management. Après le bac j’ai choisi de continuer en alternance jusqu’au

bac+4.

Après mes études je suis partie à Londres, car je ne trouvais pas de poste qui me faisait vibrer. À Londres j’étais assistante personnelle pour une famille, j’avais en charge le fonctionnement général de la famille dont les enfants.

C’est là-bas que j’ai commencé à vouloir faire autre chose que du commerce. J’y suis restée trois ans et à mon retour en France j’ai repris ma vie d’avant en mettant de côté le monde de la parentalité et du bébé.


Quand j’étais salariée j’étais dans des équipes de direction, j’étais plutôt instable. En moyenne je restais 1,5-2 ans dans une société, car je voulais découvrir autre chose.


En 2018 j’ai décidé d’arrêter le commerce. J’arrivais à saturation de ne pas pouvoir appliquer mes

convictions en termes de management d’équipe et de bienveillance au travail. J’ai pris le temps de

réflexion et je me suis formée à plusieurs sujets autour de la parentalité, du bien-être bébé-enfant.


Pendant deux ans, j’ai fait des stages et rencontrer des « familles test ».


Comment t'est venu l'idée de faire de l'accompagnement parental ?

À Londres, j’étais stupéfaite de voir comment l’enfant était considéré comme une personne à part entière, pas moins ou réduite, car plus petit qu’un adulte. De voir comment l’environnement autour des futurs et jeunes parents était bienveillant et s’adapter à eux et non l’inverse. Et après de voir comment tout cela se ressentait sur le bébé et son développement.


Quelles sont les pédagogies que tu défends ?

Je ne défends aucune pédagogie en particulier.

Certaines pédagogies, du fait qu’elles ne soient pas reconnues par l’état ou pas dans un cursus classique, sont dispensées dans des écoles payantes. Elles ne sont pas forcément accessibles à toutes les familles bien qu’elles correspondraient à la volonté des parents, comme l’instruction en famille.


De mon côté, je pioche des outils dans plusieurs pédagogies pour animer des ateliers ou accompagner des parents en fonction de leurs besoins.


Quelles sont tes valeurs ?

Le respect en premier, respect du rythme de chacun. Du rythme du parent sur sa découverte de son nouveau rôle et celui du bébé. Le respect des valeurs également et des limites de chacun.

La bienveillance également, pour accompagner en douceur, être à l'écoute.


Comment accompagnes-tu les enfants, parents et les futurs parents ?

J’accompagne les futurs et jeunes parents.

Généralement je rencontre les couples durant les derniers mois de la grossesse et/ou pendant les

premiers mois de bébé. Je peux faire des accompagnements jusqu’au trois ans de bébé.


J’accompagne les familles sur plusieurs thèmes :

- la transition du couple vers une famille avec l’arrivée de bébé. Une discussion et des outils pour

continuer d’alimenter en amour le couple durant les premiers mois de bébé qui sont souvent difficile avec la fatigue, les hormones, le stress de vouloir bien faire

- la découverte de l’allaitement (et des rythmes du bébé allaité) jusqu’au sevrage naturel

- la motricité pour donner des outils aux parents pour adapter la maison, le quotidien pour que bébé pratique la motricité libre au quotidien. Dans cet atelier on parle de motricité libre, motricité fine, du bain libre, du lit au sol et je rajoute quelques outils de la pédagogie Montessori

- la Diversification Menée par l’Enfant (DME). C’est une méthode diversification alimentaire pas très connue en France, elle apporte de l’autonomie à bébé et permet à la famille de partager le même repas.


Chaque thème est proposé en atelier ou en consultation individuelle en fonction des besoins.

Je propose des ateliers en groupes (entre trois en cinq familles) ou des consultations individuelles (j’ai déjà fait des consultations en visio également quand les familles sont trop loin géographiquement).


Pour les ateliers, il y en a sur 1 h comme les pleurs du nourrisson et d’autres sur deux heures comme la DME par exemple. Une consultation dure souvent 2 h.

Après chaque atelier ou consultation, je reste disponible par mail s’il y a des questions, des doutes ou juste pour me dire que tout va bien et m’envoyer des jolies photos des bébés. Je donne également des documents en lien avec l’atelier pour qu’après chaque famille puisse être autonome.


Travailles-tu avec d'autres professionnels de l'enfance ?

C’est en cours. Je rencontre régulièrement des professionnels pour me constituer un réseau et pouvoir orienter les familles quand je n’ai pas les compétences de le faire.


Pour moi, c’est important d’aller plus loin que juste mon accompagnement, de pouvoir les orienter sur des sujets que je ne maitrise pas vers un autre professionnel et de ne pas les « abandonner » juste parce que je n’ai pas les compétences.


Je travaille également dans une maison de la périnatalité et cela me permet d’échanger régulièrement avec mes collègues.


pédagogie, valeurs éducatives, parentalité, allaitement, couple, famille, sevrage naturel, motricité libre, émotions, bébé, DME, diversification menée par l'enfant

Qui accompagnes-tu le plus souvent ?

Je rencontre des futurs et jeunes parents très souvent quand c’est un premier bébé, certains parents sont dans la vingtaine et d’autre plus proche de la quarantaine.


Est-ce qu'il y a beaucoup de papa ou futur papa qui vienne te voir ?

Environs une fois sur deux il y a le papa. À chaque moment le papa est le bienvenu, je pense que c’est important de les inclure au même titre que la maman.

Souvent quand le papa ne vient pas, c’est qu’il n’a pas réussi à se libérer de ses obligations

professionnels pour venir.


As-tu un souvenir de consultation drôle ou émouvant ? Quelque chose qui t'a marqué ?

Quand je rencontre le couple, que la maman est enceinte et qu’ils ont la gentillesse de m’envoyer une photo, un petit mot, un faire-part à la naissance de leur bébé.


Où te trouver ?

Je suis dans le Morbihan, j’ai mon cabinet à Evellys (Remungol) et j’interviens à la maison de la périnatalité à Vannes - Maman Douceur chaque lundi matin.

Je me déplace dans le Morbihan et département limitrophes pour des conférences ou interventions ponctuelles.


Site internet : https://latelierdematilda.fr

Instagram : https://www.instagram.com/latelierde_matilda/

Cabinet : Evellys (Remungol) 56

Mail : contact@latelierdematilda.fr



Le pop-corn est préparé dans le même bol, à la même température et pourtant tous les grains de maïs n’éclatent pas au même moment. Ne comparez pas votre enfant aux autres, leur temps de faire POP viendra.


Mathilde entre en formation le dernier trimestre de cette l’année (d'octobre à décembre) avec un centre de soins prénatals au Canada en visio live, pour amorcer le métier d’accompagnante à la naissance et de consultante en périnatalité.

Elle a hâte de commencer, d’apprendre et voir par la suite comment mettre tout ça en forme dans ses accompagnements.



14 vues0 commentaire