Le Blog

des futures mamans et des parents

Devenir parent est une sacrée aventure. Vous avez mille questions sur la grossesse, vous avez besoin d'être rassurés dans votre rôle de parent, vous avez envie de donner des conseils aux futures mamans ?

Ce blog est fait pour vous.

Mamans, papas, futurs parents, venez échanger et partager votre expérience de la maternité.

page blog.png

Dépression post-partum, parlons-en ! Découverte d'Acropsy, un refuge pour les mamans.



post partum, grossesse, baby blues, maternité, maman, papa, parents, psychologue, mère, enfant, bébé, dépression post-partum, soutien, aide, accompagnement


La dépression post-partum


Baby blues ou dépression post-partum ?

Qui êtes-vous ?

Il ne faut pas confondre baby blues et dépression post-partum.


Le baby blues survient dans les premiers jours qui suivent l'accouchement et se manifeste par de l’irritabilité, de l’anxiété et des sauts d’humeur. Comme lorsqu'une femme a ses règles me

direz-vous ! C'est normal, car c'est hormonal.


Cette chute hormonale affecte environ 80% des femmes et peut durer jusqu'à 15 jours. La plupart du temps, ces symptômes partent d'eux-mêmes et ne demandent pas un accompagnement particulier.

Mais retenez que le baby blues est presque une étape normale après un accouchement. Il faut toujours dire ce que vous ressentez. Cela vous aidera à y voir plus clair.


Si les symptômes persistent au-delà de 6 semaines après l'accouchement, on parle alors de dépression post-partum.

Il faut cependant faire attention. La dépression post-partum peut aussi survenir à n'importe quel moment durant l'année qui suit l'accouchement. Elle s'explique généralement par les changements de vie importants provoqués par l'arrivée du bébé, par le fait de se sentir submergé et par le manque d'équilibre entre les tâches quotidiennes et les activités plaisantes.


Quels sont les symptômes à surveiller ?

  • Une profonde tristesse

  • Un épuisement permanent

  • Un sentiment de dévalorisation

  • Une culpabilité excessive

  • De l'anxiété

  • De l'irritabilité

  • Un désintérêt et un changement d'appétit.

Si ces symptômes deviennent trop envahissants et vous empêchent de prendre soin de vous-même et/ou de votre bébé, ne tardez pas à consulter un professionnel de la santé ! C'est-à-dire un médecin généraliste, votre sage-femme, le personnel de la PMI...


Ou alors, tournez-vous vers des associations spécialisées, comme AcroPsy.


Le papa peut-il aussi être sujet à un baby-blues ?


Malgré ce qu'on pourrait croire, le baby blues n'est pas que réservé aux mamans. Les pères sont aussi touchés à environ 20 %. Ce chiffre est très incertain dans la mesure où le sujet est encore plus tabou chez les hommes que chez les femmes.

Toutes les femmes sont-elles sujettes au baby-blues ?


Pleurs, tristesse, sentiments d’incompétence, d’incapacité à faire face ou encore inquiétudes concerneraient entre 70% et 85% des nouvelles mères. Le caractère tabou de ce trouble ne favorise pas les chiffres.


Approximativement 20% des jeunes mères seraient concernées par la dépression post-partum.

Une psychothérapie est indispensable ainsi qu'un soutien aux tâches ménagères et aux soins du bébé peut également être envisagé. Pour les proches, il est recommandé de ne jamais minimiser les émotions du parent, de réagir avec bienveillance, d’écouter et d’épauler.


C'est aussi pour cela qu'on conseille aux proches de futurs parents de venir 1 h ou 2 faire le ménage, préparer à manger... Cela permet aux parents de se reposer et d'être plus serein.

Quand savoir que le post-partum est terminé ?


Chaque femme est différente, on ne peut appliquer une norme à la dépression post-partum. La durée ne peut donc pas être estimée.

Pour répondre à chacun, il existe différents types de psychothérapies dont certaines sont réputées pour être des thérapies brèves, par exemple les thérapies cognitives et comportementales.

Le programme thérapeutique proposé par AcroPsy étant inspiré de ce courant de psychologie, une amélioration notable est attendue après 13 semaines.

Le post-partum laisse-t-il des « traces » ?

Une dépression post-partum est une épreuve. Elle peut impacter la confiance et l'estime de soi, mais aussi affecter les relations de couples et les relations avec son bébé.


Une fois que la dépression est surmontée, il peut y avoir dans les moments de fatigue ou des épreuves de la vie fragilisantes, des rechutes qu’il ne faut pas prendre à la légère. Il ne faut pas hésiter à en reparler à un professionnel de santé.

Dépasser le post-partum : AcroPsy

Interview de Marine et Maëva.


AcroPsy, qui êtes-vous ?



post partum, grossesse, baby blues, maternité, maman, papa, parents, psychologue, mère, enfant, bébé, dépression post-partum, soutien, aide, accompagnement

Maëva est une profonde optimiste. D’après elle, il est possible de traverser toutes sortes d'épreuves, mais il faut en retenir le meilleur. Très tôt elle a développé une observation des autres et une éternelle envie de comprendre. Elle s’est tournée vers les sciences humaines et plus particulièrement la psychologie. Après six ans d'études à l'université, elle a souhaité approfondir ses connaissances, cette soif d'apprendre est présente au quotidien. Les thérapies cognitives et comportementales semblaient être faites pour elle, c'est reparti pour trois années. Elle est devenue maman depuis peu, et vivre ses rêves et ses envies est un exemple qu’elle aimerait donner à sa fille. C'est naturellement qu’elle embarque dans une nouvelle aventure AcroPsy avec sa coéquipière Marine.



post partum, grossesse, baby blues, maternité, maman, papa, parents, psychologue, mère, enfant, bébé, dépression post-partum, soutien, aide, accompagnement

Marine est une passionnée de voyage et de psychologie. Après avoir sillonné les bancs de l'université Savoie Mont-Blanc pendant un long périple de six années, elle obtient son titre de psychologue en 2016 avec la spécialisation "enfants et adolescents". Suite à cela, elle commence sa carrière dans le domaine des expertises psychiatriques et elle s'envole pour une nouvelle aventure de trois années à l'université de Lyon dans le but de se spécialiser en thérapies comportementales et cognitives. C'est après avoir obtenu le titre de psychothérapeute en 2019 qu’elle décide d'embarquer pour un nouveau voyage avec la création d'AcroPsy aux côtés de sa chère coéquipière Maëva !



Que signifie AcroPsy ?

post partum, grossesse, baby blues, maternité, maman, papa, parents, psychologue, mère, enfant, bébé, dépression post-partum, soutien, aide, accompagnement

AcroPsy est une jeune société imaginée par deux psychologues innovantes désirant œuvrer pour le bien-être des mères.

Le préfixe « Acro » a été utilisé en référence aux Acropoles. Ces dernières étaient autrefois des refuges pour les personnes victimes d'agressions.


"AcroPsy se veut d'être un refuge psychologique pour les mères."


Nous nous sommes donc spécialiser dans le domaine de la périnatalité et plus précisément dans le baby-blues persistant ou dépression post-partum.



Avez-vous toujours eu cette sensibilité pour l'accompagnement des jeunes mamans en post-partum ?


Sensibilité d'autrui, aider comprendre, assouplir ses schémas et être plus serein.

En général, le fait d'être maman nous a permis de nous identifier.


Comment vous est venue l'idée de créer AcroPsy ?


Maëva, maman depuis bientôt 2 ans, a elle-même souffert de dépression post-partum. Surprise de constater que la médication était la seule solution proposée par son médecin ; elle a décidé de travailler sur le sujet avec son amie et psychologue Marine pour offrir aux mamans l’accompagnement et le soutien nécessaire pour s’en sortir.


« Je te partage mon histoire, car je me suis retrouvée démunie face à un monde perdu. Le baby blues et les dépressions post-partum sont tabous et peu connus. À ce moment précis, nous nous sommes senties privilégiées d’avoir de précieux outils à notre disposition, mais qu’en est-il des autres femmes ? Pourquoi ne pas aider ces femmes en détresse afin qu'elles retrouvent leur joie de vivre et qu'elles vivent pleinement ces instants avec leurs bébés sans tristesse ? »

AcroPsy, c'est quoi exactement ?


Nous avons créé un programme sous forme de E-book avec des exercices thérapeutiques à réaliser sur 13 semaines, en parallèle il y a un groupe privé qui regroupe toutes les mamans qui suivent le programme pour qu'elles puissent échanger entre elles, mais aussi pour que nous puissions les encourager et proposer d'autres astuces/conseils. L'accès au groupe reste illimité pour éviter les rechutes.


Étant donné que nous sommes toutes les deux psychologues, nous proposons des rendez-vous virtuels (visioconférence) tous les 15 jours durant toute la durée du programme pour que les mamans se sentent vraiment entourées. C'est innovant et à distance pour permettre à chaque femme de bénéficier d'un soin spécifique et de surmonter ce baby blues persistant.

Et après AcroPsy, vers qui se tourner si on se sent fragilisée par une situation ?


Nous ! Le suivi est intégré au programme soit via le groupe des mamans soit en privé. Sinon thérapeutes conseillés.



Vous voulez en savoir plus ? Vous souhaitez contacter Marine et Maëva pour vous ou une personne de votre entourage ? Suivez ce lien : AcroPsy

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout