Le Blog

des futures mamans et des parents

Devenir parent est une sacrée aventure. Vous avez mille questions sur la grossesse, vous avez besoin d'être rassurés dans votre rôle de parent, vous avez envie de donner des conseils aux futures mamans ?

Ce blog est fait pour vous.

Mamans, papas, futurs parents, venez échanger et partager votre expérience de la maternité.

page blog.png

Aurélie et l'attente

Aurélie nous parle de l'attente, du faux espoir et de la tristesse qu'entraîne une grossesse qui se fait désirer.


Voici son témoignage touchant, et plus que tout rempli d'espoir.

création bébé, création enfant, porte-clés, naissance, coton, grossesse, GEU, grossesse extra utérine, tristesse, espoir

"Moi, ce qui me semble important, c’est de dire que « grossesse » ne veut pas forcément dire que tout est rose. Parfois « grossesse » rime avec tristesse !!

On ne parle pas beaucoup des malheurs, je trouve. Pour mon expérience j’ai 34 ans et ça faisait 2 ans que j’attendais de voir ce beau « ➕ » qui n’arrivait pas alors qu’autour de moi toutes mes copines tombaient enceintes.


Et en juin 2021, c’est enfin arrivé. Après 2 ans pile le « ➕ » était là et s'en est suivi une prise de sang. J’étais bien enceinte donc forcément après deux ans, les larmes de joie comme jamais ! Ça y est, c’était enfin mon tour !


Finalement tout va bien vu qu’on a réussi !! Mais en une semaine tout a basculé.


Je suis passée des larmes de joie aux larmes de tristesse quand on m’a annoncé que mon taux de BHCG (l'hormone de grossesse) ne doublait pas comme il fallait, qu’il stagnait trop ...

Me voilà pendant 1 semaine à faire des examens aux urgences gynécologiques (échographies) mais comme j’attendais depuis 2 ans, les médecins m’ont laissé voir si le taux allait augmenter d’un coup. Mais non.


Et à l’écho une masse dans la trompe gauche qui confirmait ma grossesse extra-utérine à 6 semaines de grossesse Me voilà avec un rdv la semaine d’après pour l’injection (pour arrêter une grossesse extra-utérine, l'injection d'un produit peut permettre d'éliminer l'ovule. Cela évite une opération des trompes, voire leur ablation).

Donc 2 semaines après la bonne nouvelle me voilà à me faire une injection pour mettre fin à ma grossesse. C’était un vendredi … et le dimanche j’ai expulsé mon fœtus que j’ai vu et ça a été un choc. Après ça j’ai dû faire des prises de sang toutes les semaines jusqu’à ce que mon taux de BHCG soit de nouveau négatif. En gros j’apprends que je suis enceinte le 29 juin et le 29 août tout était enfin fini taux négatif. Deux mois très compliqué moralement et psychologiquement pour moi. Aujourd’hui, je suis une psy pour m’aider à faire mon deuil, car ça été dur pour moi !!

Je sais qu'il y a plus grave dans la vie, mais donner la vie, être Maman c’est tellement un besoin vital pour moi, après 2 ans ça été dur."


Aurélie garde espoir de devenir maman un jour. Elle a développé ses talents et a lancé Hello Bout D Chou pour prendre soin de vos bébés.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout