Le Blog

des futures mamans et des parents

Devenir parent est une sacrée aventure. Vous avez mille questions sur la grossesse, vous avez besoin d'être rassurés dans votre rôle de parent, vous avez envie de donner des conseils aux futures mamans ?

Ce blog est fait pour vous.

Mamans, papas, futurs parents, venez échanger et partager votre expérience de la maternité.

page blog.png

Adeline, ou quand grossesse rime avec parcours médical

Adeline est une jeune femme de 25 ans, mariée et prête à être maman depuis plusieurs années.

femme enceinte, fausse couche, maternité, examens, émotion

Mais tout ne s'est pas passé comme prévu.


Au bout du compte, une jolie surprise est arrivée.

Découvrez le témoignage de cette future maman au parcours atypique.


"J'ai arrêté la pilule en juillet 2014, pour lancer les essais bébé et puis on fait notre vie.


On commence en début 2017 à s'interroger sur le pourquoi du comment que ça ne marche toujours pas. Nous commençons des examens (hystérosalpingographie pour moi et spermogramme pour Mr) : aucun problème.


Et puis la question de mon poids, ça faisait 3 ans que j'entendais que mon poids pourrait jouer sur les essais (j'ai pris du poids avec la prise de l'appartement avec mon mari, et d'autres événements dans ma vie, des chocs émotionnels et physiques dû à des accidents et des opérations).


Donc été 2017 on fait un break, je reviens et on décide de partir vivre à 600 km. Avant de partir ma gyneco me donne un traitement (clomid + duphaston) pour septembre 2017, soit pour le cycle suivant.

Et celui-ci fonctionne du 1er coup en octobre 2017 ! Finalement fausse couche précoce le 29 octobre à 3 sa+5 (sans m'en apercevoir, on l'a su 1 mois après). Après ça nous reprenons les essais aussitôt.


En décembre 2018, nous revenons vivre dans notre ancien département près de nos familles respectives. Toujours en essais. Et puis nous créons notre entreprise début 2019, qui a duré jusqu'en novembre 2019. Toujours en essais pendant toutes ces années.

Puis je retourne chez le gyneco début 2019, elle me donne un traitement (clomid duphaston + injection d'ovitrelle) et suivie de près avec des échos pour l'ovulation.


À cause de notre entreprise je n’ai pas pris ça au sérieux. J'avais ce traitement 4 mois, mais évidemment je l'ai mal pris, donc ça n'a pas fonctionné.


Je tombe finalement enceinte naturellement 2 mois après ce traitement, en septembre 2019. Mais est venu "le drame".

Le 8 novembre 2019, je consulte pour saignements, mais rien n'apparaît à l'écho, le gyneco ne comprend pas. On refait une prise de sang, elle est montée mais pas assez. Et le 9 novembre 2019, ma vie a basculé en une journée et même en moins 1h... Je n'arrivais plus à marcher, j'avais de très fortes douleurs en bas du ventre. J'étais à la limite d'appeler le SAMU toute la journée et pourtant ce n'est pas mon genre.


Je marchais pliée en 2, le soir, j’avais un repas à préparer pour 35 personnes (j'étais traiteur) j'étais persuadée que ça le ferait et que j'irais… Finalement mon mari a préféré appeler le SAMU pour se renseigner, je n'arrivais plus à rien même marcher c'était trop dur.


J'ai dû retourner aux urgences, le gyneco sans explications m'ausculte, ne dit rien, on ne voit toujours rien à l'écran. Et regarde mon ventre en disant "alors comment on va vous opérer" sans même savoir ce que j'étais en train de faire... Cette partie est très longue, car on l'a très mal vécu, le gyneco était incompétent ! Et j'étais finalement en train de faire une grossesse extra-utérine en hémorragie interne. J'étais attendu au bloc 30min plus tard, il m'a opérée et a dû enlever ma trompe droite, car elle était complètement éclatée, pas possible de la sauver.


Donc après l'opération, on a dû stopper 3 mois les essais. En février 2020, je retourne voir ma gyneco pour pouvoir reprendre les essais, mais mon poids avait encore augmenté à cause de cette histoire... Et ayant un IMC trop haut tout traitement hormonal n'était plus possible on a donc parler d'une sleeve. J'ai été voir un chirurgien, puis rencontrer tout le corps médical pour pouvoir avoir cette opération, mais personne n'a voulu comme j'avais 24 ans et pas d'enfant. J'ai donc eu un suivi diet qui m'a fait perdre 10kg en 6 mois.

Et de mon plein gré en juin 2020 j'ai décidé d'appeler la PMA au plus près de chez moi.


1er rdv en octobre 2020, nous avions été entendu elle nous redonne tous les examens à refaire car les 1ers dataient de 2017 donc fallait remettre à jour. Mais encore aucun problème nulle part tout allait bien ! Et puis on a revu la gyneco de la PMA en février 2021 où on est ressorti avec un traitement à prendre au cycle suivant !


J'avais le droit à 2 essais de ce traitement avant de commencer les Inséminations si cela ne marchait pas ! Et donc mars 2021 mon cycle commence, et je commence ce traitement (piqûre d'ovaleap tous les soirs, et au moment de l'ovulation surveiller tous les 2j par des échos une injection d'ovitrelle) et en 1 cycle cela a fonctionné je suis actuellement enceinte de 25sa+2 d'un petit garçon après 6 ans et 8 mois d'essais DPA au 25 décembre.


C'était un sujet légèrement tabou au début, je pleurais énormément quand j'en parlais surtout quand j'expliquais les mots du gyneco et puis j'en ai fait une force, une carapace. Qui fait que cette grossesse j'ai eu du mal à y croire, à me sentir enceinte jusqu'à vraiment sentir les coups début août parce que je ne me sentais pas enceinte (aucun symptôme de grossesse, pas malade, enfin rien de rien) je continue ma vie comme avant. Je ne stresse pas du tout, à l'inverse de mon mari, qui panique au moindre petit truc alors j'essaie de le rassurer avec les mots que je sais et que je connais.

J'ai appris mercredi que je faisais du diabète gestationnel, alors moi je prends sa parfaitement bien, mais tout le monde autour de moi stresse (principalement ma mère et mon mari) mais alors moi j'ai pris ça comme c'est venu".


Retrouvez la fin de la grossesse d'Adeline en la suivant sur Instagram.

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout